Univers-Adventure


 
AccueilFAQRechercherMembresS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Une vie éphémère

Aller en bas 
AuteurMessage
Alieroth
Humain
avatar

Nombre de messages : 90
Age : 25
Localisation : Chez moi =)
Humeur : J'aime les gâteaux
alignement : Je suis de l'alignement d'un cornichon français fraichement ramassé.
Date d'inscription : 08/03/2010

MessageSujet: Une vie éphémère   Mar 9 Mar - 19:54

Quelle ciel splendide cette journée offrait. Le soleil entamait sa descente vers l'ouest du côté de la mer azuré. Même si la Terre était secoué par des événements majeurs, ce jours là, Alieroth lui s'adonna, avec ses amis et comme de nombreuses autres personnes, à un peu de plaisir. Visitant le centre ville, s'émerveillant face à toutes nouveautés ou bien s'en moquant. Pour lui, peu importe les malheurs passé et future, aujourd'hui il était heureux de pouvoir partager librement ces moments de bonheurs. Ne se lâchant pas d'une semelles, lui et ses deux amis continuèrent leurs activités.
Pour la première fois depuis des années il puis pendant un instant oublier ses malheurs passé.

Du moins c'est ce qu'il croyait...
Revenir en haut Aller en bas
Csar
Tsuful
avatar

Nombre de messages : 31
Age : 24
Date d'inscription : 09/12/2009

MessageSujet: Re: Une vie éphémère   Mer 10 Mar - 11:27

Csar avait fuit les ruines. Il ne savait pas ci son élite avait réussi a abattre Sangoku. M'enfin...Il lui fallait de nouveau homme, et vite. Mais ce n'était que des terriens. Tanpis, il devait faire avec. Il descendi en piquer a une vitesse énorme et s'effondra au millieu de la foule. Il se releva. Quelques piéton regardèrent Csar. Csar releva la tête et un petit sourire apparu. Il se téléporta alors derrière un homme et le prit a la gorge en le soulevant. L'homme se débattit quelque seconde. Csar le lacha et l'homme tomba a terre...Avant de se relever, un visage montrant sa colère. Ses yeux était devenue rouge...Il était sous le contrôle de Csar. Csar croisa les bras.

-Tue les...
-Oui maître !

L'homme fonça alors dans la foule et commença alors a tout détruire. Csar en profita alors pour recruter. Il s'approcha alors d'un jeune garçon au cheveux blonc.

-Tu est a moi !
Revenir en haut Aller en bas
Alieroth
Humain
avatar

Nombre de messages : 90
Age : 25
Localisation : Chez moi =)
Humeur : J'aime les gâteaux
alignement : Je suis de l'alignement d'un cornichon français fraichement ramassé.
Date d'inscription : 08/03/2010

MessageSujet: Re: Une vie éphémère   Mer 10 Mar - 21:30

Un bruit.
Oui, en effet un bruit énorme venait de retentir, et tout près, le groupe regarda et constata qu'un épais nuage de fumée s'était formé en plein milieu de la place, très vite la foule se regroupât autours du lieu de l'impact. Personnes ne savait ce qui s'était passé, chacun regardaient perplexe le nuage se dissiper peu à peu. Pourtant lorsque le nuage finit par disparaitre, il n'y avait rien au centre du cratère. Rien ?

Alieroth n'ayant pas quitté la scène des yeux n'était pas de cette avis.
*J'ai pourtant bien vue quelque chose en sortir, quelle était cette silhouette ?* pensa-t-il. Tout en réfléchissant à cela il ne s'aperçut même pas que la soit disant silhouette fut si rapide qu'Alieroth en tournant son regard vers son ami, vu ce dernier déjà soulevé par un homme d'un seul bras n'arrivant même pas à crier. Alieroth le voyait suffoquer, impuissant. La rage l'envahit alors, ne sachant que faire d'autre il chargea l'adversaire, point levés. Courant vers l'agresseur de son ami, celui ci tenta pourtant de le prévenir.

"N... non, ne viens pas ..."

Alieroth ne fit aucunement attention à ses paroles, une chose était claire, il avait vécu l'enfer une fois, il ne voulait pas que cela arrive à d'autre, qui plus est à un de ses amis.
Soudain le visage de son camarade se mit à ruisseler de larmes, c'est à ce moment là que l'homme le déposa au sol. Le jeune homme jusque là qui suffoquait resta immobile. Le visage de son assaillant s'illumina soudain d'un sourire aussi mauvais que sadique, il lui dit seulement;

-Tue les ...

C'est alors que celui qui fut son ami se tourna alors vers des passants, marchant en chancelant, et tout à coup fonça sur un homme et sa femme, usant seulement de ses bras comme si maintenant ils étaient devenue lames. L'homme qui affichait un sourir mauvais se mit alors à rigoler de ce spectacle.
A ce moment là Alieroth arriva à portée, il lança son point ampli de haine sur son adversaire, criant;

"Espèce d'enf..."
*Hein ? ...*


... Non, comment était-ce possible, son coup arrivait par surprise, de derrière, pourtant, l'homme qui lui tourné le dos venait tous simplement d'apparaître face à lui, leur visage tellement proche, c'était comme si son adversaire pouvait contrôler le temps, *non*, ce dit-il, * il est tellement rapide que je ne l'ai même pas vue bougé ! Qui est ce gars ? Merd...*. Ne pouvant même pas finir d'y pensé un coup de point vint le frapper au niveau du ventre. Mais même s'il s'était beaucoup battu auparavant, jamais il ne ressentit une telle douleur. Son point semblait ne pouvoir être arrêté par la chaire et les os. Il fut repoussait et tomba plusieurs mètres en arrière. Pliait de douleur, face contre terre. *Qu'est ce que cette force ? Putain c'est quoi ce mec ? Va-t-il tous nous tuer ?*. C'est alors que ce sentiment qu'il avait ressentit il y a de cela 4 ans revînt... Un sentiment de peur, de panic et surtout d'impuissance. *Suis-je donc condamné à voir mes amis mourir ? Ne puis-je donc rien faire !*.
Durant ce laps de temps, l'ennemi le souleva de la même façon que son ami qui déjà avait tué une dizaine de passants. Alors Alieroth déjà presque inconscient et dont l'esprit était brisé entendit alors dans sa tête des dizaines de voix, même des centaines, des cris à l'aide, de pitiés et surtout une prépondérante qui revenait souvent, "La mort n'est rien, c'est juste une façon pour moi de me divertir."
Alieroth commençait à ne plus pouvoir bouger, ces voix lui faisait perdre sa raison. *Il prend contrôle de mon corps... Vais-je tuer aussi ces gens ?*. Alors l'image de sa sœur sur le brancard mourante revînt. Il ne put faire autre chose que la contempler pendant ce qui lui paru aussi long que plusieurs heures. Il pleurait sans pouvoir rien y faire. Il entendit au loin l'autre homme dire;

"Tu es à moi !"

C'est à ce moment là que ce dernier reçut un coup de la part d'Alieroth dans la mâchoire. Un coup très faible, comme si un homme aurait tapé dans un mur mais l'assaillant fut surpris. Il regarda Alieroth, ses yeux restèrent vert comme à son habitude, et non rouge. A ce moment là le corps presque inanimé qu'il tenait réunit ses dernières réserves d'énergie et lui dit;

"Me frapper... est une chose dont je peux m'accommoder... Cependant me forcer à faire du mal à qui je tiens...", s'arrêtant momentanément toussant et crachant du sang il reprit "... Du moment qu'il reste un part de mon être en ce corps jamais tu ne pourras m'y obliger !".


Dernière édition par Alieroth le Jeu 11 Mar - 19:45, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Sangoku
Saïyen
avatar

Nombre de messages : 150
Age : 24
Date d'inscription : 27/10/2009

MessageSujet: Re: Une vie éphémère   Jeu 11 Mar - 19:09

Sangoku venait de repéré la force de son ennemie. Il se dépêcha, craignant le pire. Sangoku avait l'habitude de sauver des gens, mais le faire, en public, cela le génait. En effet, il ne devait jamais dévoilé sa véritable puissance. Imaginez un peu un homme pouvant déplacer des montagnes, soulever des immeubles...C'est un peu dur a imaginez, et pourtant, c'est ce genre d'homme qu'était Sangoku. Bref...
En quelque seconde, Sangoku se retrouva sur le lieu du combat...Du combat ?! Sangoku ne revait pas. Un homme, plus ou moins des hommes était entrain de détruire la ville... Et, là, debout, sans doute entrain de recruter un autre pour son armée...Csar...Non, il ne recruterai plus personne ! Sangoku fonça pour sauver le jeune homme, mais ce dernier fila une droite a Csar. Csar le lacha immédiatement. Sangoku en profita pour se placer entre le jeune homme et Csar.


-Hé oui ! Ton élite n'a pas réussi a me mettre K.O....Quand a toi, je vais en finir une bonne fois pour toute !

Sangoku concentra toute son énergie... Une lumière l'entoura, une un lumière très puissante...Puis, une explosion de lumière...Et enfin, après dissipation de la fumée...Un homme...dégageant une forte puissance, possédant une longue chevelure jaune...Cet homme n'était que Sangoku, mais en guerrier de niveau 3.

Revenir en haut Aller en bas
Alieroth
Humain
avatar

Nombre de messages : 90
Age : 25
Localisation : Chez moi =)
Humeur : J'aime les gâteaux
alignement : Je suis de l'alignement d'un cornichon français fraichement ramassé.
Date d'inscription : 08/03/2010

MessageSujet: Re: Une vie éphémère   Ven 12 Mar - 0:45

Encore à terre, Alieroth leva les yeux, un homme dégageant une aura d'une puissance qu'il pensait inatteignable se tenait devant lui, ses cheveux d'un blond éclatant, visiblement il s'agissait d'un guerrier aguerri. Sans plus attendre un furieux combat commença entre les deux hommes. Alieroth, ressentant toujours une atroce douleur au ventre, ce relevait péniblement, *J'ai surement des côtes broyait après ce coup* pensa-t-il.
La foule elle courrait dans tous les sens, son ami manipulé faisant un carnage, alors que les deux guerriers échangeaient des coups si rapide qu'on ne pouvait les voir, Alieroth se tourna vers son autre ami, celui-ci était à genoux et ne savait que faire. Alors son ami maintenant marionnette du guerrier, arriva vers son camarade à genoux. Le jeune homme, même contrôlé, ne cessait de crier

"Fuis ! FUIS ! Je t'en supplie ne reste pas là je vais te ... je vais te tuer !"

En disant cela il ne cessait de pleurer, ses vêtements, son visage, ses mains étaient tachés du sang de ses victimes. C'est alors qu'Alieroth s'interposa de son corps entre ses deux amis. Il réussi à bloquer celui qui attaqué. Oui il réussi, mais à quel prix, en le bloquant ce dernier lui arracha tout son bras droit. Chaire, peau, muscle, os, nerf, artères ou encore les veines, tous fut sectionné avec une telle bestialité et puissance qu'on ne put la décrire, Alieroth se vidait littéralement de son sang, le bras sectionnait ne laissait place qu'à la chaire de l'épaule jusqu'à l'aisselle, du moins se qu'il en resté. Les os brisé, la douleur fut d'une intensité jusqu'alors qu'il n'avait jamais ressentit, *est ce ça la mort ?* pensa-t-il. Avec son bras gauche il étreignit son ami de toute ses forces. Sous le choc il ne réagissait plus, en fait il fut libéré du sort et en déposant Alieroth au sol, il dit;

"Mais ... qu'ai je fais ?"

Alieroth lui sourit;

"Ce n'est rien, après tout tu es libre maintenant, non ?" dit-il en souriant, "S'il vous plait partez avant qu'il ne revienne s'occuper de nous, je ne veux pas vous voir souffrir d'avantage."

Une pluie fine commença alors à tomber. Le sang d'Alieroth était petit à petit évacué avec celui de tous les passants morts. Des gouttes se formaient sur son visage qui était à terre. Regardant une dernière fois le ciel, repensant à la vie qu'il eut, aux amis qu'il s'était fait, il se dit *J'ai au moins étais capable une fois d'empêcher que cette scène ne se produise pour d'autre.*
Souriant, la douleur s'estompait peu à peu, Alieroth sentait de moins en moins son corps. Avant de fermer les yeux il crut entendre la voix de sa sœur lui dire "Bonjours grand frère."

Ainsi sa vie s'arrêta ce jour là, il mourut un sourire aux lèvres.
Revenir en haut Aller en bas
Csar
Tsuful
avatar

Nombre de messages : 31
Age : 24
Date d'inscription : 09/12/2009

MessageSujet: Re: Une vie éphémère   Dim 14 Mar - 10:06

Lorsque Sangoku se transforma en guerrier de niveau 3, Csar ne p'u s'empêcher de s'énerver. C'était une provocation. Il le provoquer. Csar était assez énervé et cette fois, ce guerrier de pacotie allait payer. Csar commenca alors a rigoler en voyant la transformation de Sangoku. Csar allait devoir se battre, mais il ne serait pas obligé d'utiliser toute sa force...

-C'est quoi cette queue ? Tu a plutot ta place dans un zoo !

Csar s'approcha de Sangoku et se téléporta directement derrière lui. Il l'enchaina alors de plusieurs coup de poing. Il l'envoya valser dans les airs. Sangoku était très rapide, cela ne faisait aucun doute. Il était devenue beaucoup plus fort. Sangoku donna une magnifique droite dans la ace de Csar...Csar recula de quelque mètre et regarda son adversaire...Un sourire au lèvre.

-Je suis très déçue...

Il se téléporta a nouveaux derrière Sangoku et lui attrapa sa queue de singe. Il commença alors a le faire tourner puis, il lui filla un coup très puissant dans le dos et l'envoya a terre. Dans sa chute; Sangoku traversa plusieur immeuble. C'est bon....encore une boule de feu et c'était la fin du grand Sangoku. La fumée se dissipa et Csar aperçu Sangoku...Sangoku était mal en point. Ses vêtement était déchirés. Apparement, il n'avait plus la froce de se lever.

-Je vais en finir une bonne fois pour toute...
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Une vie éphémère   

Revenir en haut Aller en bas
 
Une vie éphémère
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Chasse entre mère et fille
» LA TARTE AUX EPINARDS (comme celle de ma mère)
» Remèdes de grans mère (santé)
» Rien pour écrire à sa mère...
» Dévouée comme une fille envers sa mère

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Univers-Adventure :: rpg :: Archives-
Sauter vers: