Univers-Adventure


 
AccueilFAQRechercherMembresS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Le marché est un sacré danger (libre)

Aller en bas 
AuteurMessage
Mirage
Mage
avatar

Nombre de messages : 23
Age : 24
alignement : Fais pas chier, c'est tout ce que je te demande >.>
Date d'inscription : 26/01/2010

MessageSujet: Le marché est un sacré danger (libre)   Dim 28 Fév - 17:45

Aujourd'hui je me leve, 7h45 comme tous les matins. On est dimanche et j'ai appris recemment qu'un marche avait fait son apparition dans la capitale nord. Quoi de mieux que d'y aller jeter un coup d'oeil ? J'avais faim et je devais remplir mon bide de temps en temps. De plus, il y aura suremment pleins d'autres commercant a escroquer. Je me suis donc rendu sur place et je voyais une enorme foule sur place. Pas mal de commercant vendaient des trucs assez sympa, ce qui pouvait d'un cote me rendre joyeuse. C'est la qu'un vendeur me proposa du maquillage. Je me retourna vers lui et je pouvais sentir sa peur qui lui disait qu'il aurait mieux fait de ne pas m'interpeler.

Bonjour ! Regardez ces magnifiques rouges a levres et de quoi se vernir les ongles ! Mademoiselle, ca vous interresse ?

Ouais ouais tu peux me mettre du vernis a ongle noir. J'en ai plus, mon tube est vide.

Je répondais sans tarder a l'offre du mec sinon il allait sans aucun doute me casser les pieds avec son blabla. Il me donna le vernis en question, je le pris et je me suis casse dans un nuage de fumee noir. Nous n'avons plus la notion de l'argent dans ce monde, pourquoi payer ? C'etait completement inutile. Impossible pour eux de me retrouver de toute maniere, j'etais reapparue a quelques rues de la.
Revenir en haut Aller en bas
Yuna
Fondatrice
avatar

Nombre de messages : 1427
Age : 30
alignement : bon
Date d'inscription : 13/04/2008

MessageSujet: Re: Le marché est un sacré danger (libre)   Lun 1 Mar - 11:27

Yuna déambulait dans le marché et décidément, les grandes ville, ce n'était pas son truque. elle tournait en rond, comme a chaque fois qu'elle s'y aventurait. d'ailleurs, que faisait-elle dans cet endroit si hostile a son sens de l'orientation ? la raison était simple. depuis quelque temps, l'aura d'un nouveau mage avait fait son apparition et la jeune femme avait voulut savoir a quoi il ou elle ressemblait et si elle n'avais pas de mauvaises intentions... car de la part des mages, on ne sais jamais. après être passer une énième fois devant le même stand de maquillage, ou le marchand avait bien essayer de lui vendre quelque chose, mais le maquillage, ce n'était pas son truque non plus. elle avait juste acheter un tube de rouge a lèvre rose pour lui faire plaisir en plus d'un gloss parfumé a la framboise. elle avait obtenu un prix pour les deux. mais lorsqu'elle repassa une fois de plus devant le stand en question, elle vit une fille disparaitre dans un étrange nuage de fumée noir après avoir emporter un verni a ongle noir, suivit par les protestation du commerçant, comme quoi une fille qu'il qualifiait de garce n'avais pas prit la peine de payer avant de disparaitre.

*la mage... c'est sûrement d'elle qu'il s'agit*

au risque de se faire une nouvelle fois vendre on ne sais quel cosmétique, elle s'approcha a nouveau du stand et s'adressa au marchand en posant sous son nez la somme correspondante au prix de l'article volé et s'éloigna rapidement avant que le marchand ne l'interpelle pour lui rendre son argent ou pour lui vendre autre chose. elle se fia ensuite a l'aura de la mage pour la retrouver a quelque rue de la. restant sur ses garde, elle s'approcha doucement

"ce n'est vraiment pas correcte de partir sans payer, même sur le marché"

elle s'attendait bien sur a ce que la mage lui réponde de manière hautaine, comme avaient l'habitude de le faire ses congénères.
Revenir en haut Aller en bas
http://dragon-ball-adventur.forums-actifs.com
Marc
Mage
avatar

Nombre de messages : 184
Age : 28
Localisation : Dans les ténèbres
Humeur : Toujours d'humeur à torturer mentalement ou phiysiquement quelqu'un
alignement : Mauvais
Date d'inscription : 13/01/2009

MessageSujet: Re: Le marché est un sacré danger (libre)   Lun 1 Mar - 18:34

Ce que Yuna ne savait pas, c'était que dans ce marché, une âme dont l'aura était semblable à celle de la mage se baladait dans le marché. Que faisait-il là ? Pourquoi était-il là ? Et bien... tout simplement parce qu'il avait envie une fois d'être gentil et se rachêter auprès de Cécilia en lui achetant un petit cadeau digne de sa grande personne. Dans le marché, tout le monde semblait sournois et prêt à tout pour vendre tel ou tel chose. Le mage se baladait de stand en stand pour finir à celui le plus animé de la journée. Le pauvre marchand de cosmétique pensait qu'il aurait enfin un client "normal" mais ce n'était pas le cas, car le jeune homme eut l'air d'inspirer l'air qui se trouvait autour de lui.

"Hmmm cela sent l'odeur agréable d'une femmelle maîtrisant les pouvoirs magiques. Par contre l'autre, est très dégoûtante. Un conseil, si vous la voyez encore, dites-lui de s'achêter du parfum pour qu'elle sente meilleur !"

Sur ce, le mage se dirigea aussitôt dans la direction où se situait les deux jeunes filles. Il n'avait pas trouvé de cadeau pour Cécilia, mais la mage pourrait l'aider et puis, rencontrer une alliée serait toujours idéal pour les combats à venir. Toutefois, son odeur lui avait semblée familiaire, mais il n'arrivait pas à se souvenir qui la portait. Quand il arriva enfin vers les deux jeunes femmes, il cru avoir un choc en voyant le noireaude. Sa chevelure, les traits de son visage, ses yeux... non c'était impossible, elle ne pouvait être une inconnue, elle devait sûrement faire partie de sa famille. Marc se reprit après les avoir laissées causer puis, il se mit à regarder la jeune inconnue avec un regard profond.

"Charmante demoiselle, si cette femme vous importune, n'hésitez pas à me le dire, je ferrais en sorte qu'elle disparaisse de votre vue"

Dit-il d'une façon plutôt romantique qui faisait penser à un vrai gentleman. Après avoir dit ceci, il se tut en attendant la réponse et en espèrant intérieurement qu'elle accepterait qu'il fasse partir l'enfant de la renaissance, car avec elle dans les parages, il ne pourrait pas discuter aussi librement qu'il le voudrait avec la jeune femem aux cheveux noirs.
Revenir en haut Aller en bas
Mirage
Mage
avatar

Nombre de messages : 23
Age : 24
alignement : Fais pas chier, c'est tout ce que je te demande >.>
Date d'inscription : 26/01/2010

MessageSujet: Re: Le marché est un sacré danger (libre)   Lun 1 Mar - 20:42

Maintenant que j'avais obtenue ce que je voulais, il etait temps d'essayer la marchandise achetee. Si elle ne me convenait pas, c'etait simple, je la ferais bouffer au commercant. J'enleva le bouchon du tube et je me suis mis du vernis sur les ongles. Il avait l'air de bonne qualité. Apres m'etre refaite une petite beaute, j'ai rangeais mon tube et me suis remise a marcher lorsqu'une petite voix m'interpela, me faisant une minime lecon de morale sur l'acte de vandalisme que je venais de faire. C'etait clair, je venais d'etre grillee.

Je n'ai pas encore tuee quelqun que je sache. Le commercant va pas en faire une tartine pour un tube de vernis a ongles si ?

En faite, je me doutais bien que le vendeur avait fais une crise sur la place du marche, mais je m'en contrefichais completement. La voix qui venait de me parler m'etait assez familiere, du moins je l'avais deja entendu quelque part. Ce n'est qu'au moment ou je me suis retournee que j'ai constatee qu'il s'agissait de Yuna, une de mes meilleures amies dont je n'ai plus eu de news depuis longtemps.

Ca fait un bail n'est-ce pas ? Tu deviens quoi depuis tout ce temps ?

Impossible pour elle de ne pas me reconnaitre, du moins c'est ce que je crois. Apres toute ces annees, il est fort probable qu'elle m'est totalement rayee de sa cervelle. On fut vite derangee par un gougat que j'ai reconnue entre mille, il s'agissait de mon frere Marc. C'etait assez etonnant qu'il etait polie car rares sont les fois ou il etait sympathique. J'etais indifferente de le voir, pour moi il n'existait meme pas. D'ailleurs il ne m'avait meme pas reconnue.

Non elle ne m'ennuie pas. Par contre je me sens mal a l'aise depuis que tu t'es pointe toi.

Si il avait une petite once d'intelligence, il se douterait bien que c'etait exactement le meme comportement qu'une grande soeur aurait envers son petit frere. Narguer Marcounet etait un loisir je dois dire.
Revenir en haut Aller en bas
Yuna
Fondatrice
avatar

Nombre de messages : 1427
Age : 30
alignement : bon
Date d'inscription : 13/04/2008

MessageSujet: Re: Le marché est un sacré danger (libre)   Mar 2 Mar - 20:57

Yuna soupira. visiblement, la mage n'avais pas vu le cirque qu'avait fait le marchand pour un verni a ongle. elle répondit alors d'un air détaché

"il a mit tout le marché au courant... mais c'est réglé. j'ai payer maintenant"

arriva ensuite quelqu'un qu'elle ne désirait pas du tout voire, en particulier quand il était seul, car devant Cécilia, il n'avais pas d'aitre choix que de se tenir, mais lorsqu'il était seule, c'était la pire des tête a claque: Marc. Yuna apprit qu'il était en fait le frère de Mirage

*super... j'ai le droit a la réunion de famille... bientôt, si ca se trouve, les grands parents vont débarquer ainsi que les oncles et tantes...*

elle ne dit rien mais laissa échapper un soupir lorsque marc demanda a la jeune femme si sa présence l'importunait. n'ayant pas envie de supporter d'avantage la discussion, Yuna prit la parole d'un ton aussi courtois qu'elle le pu

"inutil de me faire disparaitre de sa vue Marc, je m'en vais d'ici de ce pas"

sur ces mots, elle tourna le dos et s'éloigna dignement. si sa présence ne dérangeant pas Mirage, celle ci l'interpellerait et Marc n'aurait pas d'autre choix que de s'abstenir de se débarrasser d'elle, donc il serait obliger de se tenir tranquil. tout en s'éloignant, elle suivait la conversation e ce qui suivit la fit sourire. elle fit alors demi tour et revint vers les 2 jeunes gens


"désolé Marc... mais c'est pas encore aujourd'hui que tu m'accrochera a nouveau a une croix pour me torturer"

elle s'approcha alors de la jeune mage, a présent qu'elle la regardait plus en détail, elle reconnu sa meilleure amie qu'elle n'avais plus revu depuis longtemps...


"Mirage ? est-ce que c'est vraiment toi ? je pense que tu ne te rappel pas de moi mais... je suis Yuna"
Revenir en haut Aller en bas
http://dragon-ball-adventur.forums-actifs.com
Marc
Mage
avatar

Nombre de messages : 184
Age : 28
Localisation : Dans les ténèbres
Humeur : Toujours d'humeur à torturer mentalement ou phiysiquement quelqu'un
alignement : Mauvais
Date d'inscription : 13/01/2009

MessageSujet: Re: Le marché est un sacré danger (libre)   Jeu 4 Mar - 19:28

C'est alors qu'on pu voir une petite goutte de sueur perler du front de Marc. Il était très gêné, car il venait encore de faire une gaffe. Se grattant derrière la tête en étant mal à l'aise, il se reprit très vite pour ne pas empirer son cas et il regarda Mirage, puis Yuna avec un regard très sérieux.

"Chut tais-toi !"

On aurait pu croire qu'il allait lui dire quelque chose de pire, mais non ce n'était pas le cas. Bien sur, il n'avait pas revu sa soeur depuis un bon moment et il ne l'avait pas reconnue, mais il n'était pas idiot et il savait très bien ce qui allait se passer si Mirage savait tout ce qu'il avait fait à sa meilleure amie. Marc se retourna ensuite vers sa soeur.

"Ah c'est toi Mirage. Désolé, je ne t'avais pas reconnu, tu as beaucoup changé depuis tout ce temps. Alors ça va les amours ? Tu t'es enfin trouvé un type assez désespéré pour devenir ton petit ami ou ton époux ? Si c'est le cas, je lui tire mon chapeau"

Il savait qu'il allait recevoir sa claque de la journée, mais bon au point où il en était, ça ne changerait pas grand chose.

"Bon je vais vous laissez les tarées j'ai des courses à faire et puis, vous devez avoir pleins de choses inintéressantes à dire sur la mode et autres niaiseries de filles"

Il se concentra, puis dans un petit flash de lumière il disparut. Le mage réapparut dans un lieu qui était un peu en retrait du marché, mais pas trop loin de la ruelle où était les deux filles. A vrai dire, Marc n'aimait pas le marché, car il voyait des gens et plus particulièrement des gamins dont il en avait la phobie et qu'il préférait éviter à tout prix. S'il y allait c'était parce qu'il aimait énormement Cécilia, sinon il ne serait jamais venu ici.
Revenir en haut Aller en bas
Mirage
Mage
avatar

Nombre de messages : 23
Age : 24
alignement : Fais pas chier, c'est tout ce que je te demande >.>
Date d'inscription : 26/01/2010

MessageSujet: Re: Le marché est un sacré danger (libre)   Jeu 4 Mar - 23:48

Apres reflexion, Yuna me reconnaissa enfin. C'etait pas trop tot a vrai dire mais au moins elle n'avait pas oubliee mon visage. Elle croyait que je ne l'avais pas reconnue en plus. C'est vrai qu'elle avait l'air un peu plus mure. Mis a part ca elle n'avait pas beaucoup changee. Je finis par lui repondre.

Ouais c'est moi. L'avenir me predisait que j'allais bien finir par retomber sur toi un jour ou l'autre, je l'ai sentie. T'as pas changee en tout cas, tu restes toujours aussi jolie.

j'hesitais fort entre la narguer ou etre respectable envers elle mais comme cela faisait longtemps, je pense que je pouvais me contenir en etant raisonnable. Lorsqu'elle fit une remarque a mon frangin, il prenna un ton agressif envers ma meilleure amie et je dois dire que je n'appreciais pas du tout. Je me suis mis a le devisager pendant deux bonnes minutes au moins, ne disant rien afin de voir si il chercherait a agir. Il avait l'air de tomber des nus quand il m'avait finalement reconnu et je me suis mis a soupirer.

Bien sur que c'est moi, pas le pape. Mais c'est vrai j'ai beaucoup changee. J'ai laissee pousser mes cheveux, ca me rajeunit un peu.

En tout cas il semblait curieux et voulait presque tout savoir sur moi. Tss, comme-ci ma vie l'interressait.

Non et je ne cherche pas a avoir de mec. Je me vois mal parader avec un boulet toute une journee en ville.

Apres lui avoir repondu ca, il decida de me laisser avec Yuna afin de partager un moment ensemble entre copine. Et puis, des courses a faire ? J'en rigole deja car c'est une premiere. Je ne manquais pas une occasion d'en lacher une.

Toi faire les courses ? Le shopping est assez chiant pour un mec non ? Si ce que tu dis est vrai, c'est un acte de courage raricime chez toi. Ah moins que, t'as trouve ton maitre ?

Quand je disais maitre je ne pensais pas a un boss mais plus a une femme dominatrice pour qui il sert de bouche-trou. Je suis sur qu'il devait avoir la meme pensee tordue que moi a ce moment-la.
Revenir en haut Aller en bas
Marc
Mage
avatar

Nombre de messages : 184
Age : 28
Localisation : Dans les ténèbres
Humeur : Toujours d'humeur à torturer mentalement ou phiysiquement quelqu'un
alignement : Mauvais
Date d'inscription : 13/01/2009

MessageSujet: Re: Le marché est un sacré danger (libre)   Ven 5 Mar - 22:08

Marc avait juste eut le temps d'entendre ce qu'elle avait dit avant de partir et c'était pour cette raison qu'il était resté figé sur place. A vrai dire, il n'était pas choqué, non il ne faisait que penser aux paroles fourbes que venait de lui dire sa grande soeur. Ne pouvant se retenir, il se téléporta à nouveau pour réapparaître devant Mirage avec un regard très sévère.

"Tout d'abord, je te prierais de maîtriser tes paroles l'ancêtre, car je ne pourrais me contenir si tu continue de parler ainsi de quelqu'un qui est tout ton contraire"

Oui bon Cécilia le manipulait et le frappait de temps en temps lorsqu'elle n'était pas enceinte, mais ce n'était pas grave, car comparé à sa soeur, ce n'était rien du tout. Non, elle n'était pas du tout la même, car elle, il l'aimait plus que tout au monde.

"C'est un acte de courage certes, mais c'est moi qui ait pris l'initiative. Alors ça t'étonne ? Hein ma vieille ? Je viens de me souvenir pourquoi je ne t'avais plus revu. Ma vie était mieux sans toi, j'ai respiré et je me suis épanouis. Tu ne t'es jamais intéressée à ce que je faisais, ni à ce que j'aimais et tu me traitais toujours comme si j'étais d'une race inférieur. Ne t'en fais pas, je ne t'ennuierais pas longtemps, dès que j'aurais fini, je m'en irais"

Il s'en alla en baissant la tête l'air déçu et triste. En faite, il l'avait été lorsqu'il l'avait comprit, mais à présent, cela ne lui faisait ni chaud ni froid et il encaissait le coup, mais tenter de la faire culpabiliser devant sa meilleure amie était très jouissif pour lui. Après avoir fait quelques pas, il se retourna puis il s'avança à nouveau vers sa grande soeur pour ensuite l'enlacer en lui faisant un grand sourire.

"Tu ne peux pas savoir comme je peux t'aimer, car grâce à toi, j'ai sombrer dans les ténèbres depuis longtemps. Bien que nous étions déjà dans un monde assez obscure à cause des parents, tu m'a permis de devenir encore plus cruel et sadique en m'offrant inconsciamment une nouvelle vie"

Il lâcha sa grande soeur, puis il regarda Yuna avec un petit sourire plutôt ironique qui ne disait rien de bon.

"Tu vois, c'est grâce à elle que tu es morte la dernière fois. Son style de frappe m'a beaucoup inspiré pour créer mes propres techniques"

Il se touran ensuite vers sa grande soeur et il eut l'air plus que sérieux, cet air était aussi très rare.

"J'aime Cécilia, même si je ne suis pas le mari idéal, nous allons nous marier dans un ans. Par contre, il y a une chose dont je ne suis pas fier, c'est de lui avoir fait un enfant, car comme tu le sais très bien, ils m'ont toujours fait horriblement peur. Tu sais aussi la raison, tu vas pouvoir la dire à ta copine pour te moquer encore plus de moi, mais à vrai dire, ça m'est égal. Sur ce, si tu veux quelque chose dit-le moi, ça t'évitera de voler les gens. Je n'y suis pas contre, mais comme je suis dans les parages, je pourrais aussi avoir des problèmes et j'en ais assez"

Puis, il s'écarta un peu pour lui laisser le temps de souffler et étant fidèle à lui-même, il reprit son habituelle expression sur son visage qui donnait aux gens l'envie de lui donner des claques.
Revenir en haut Aller en bas
Yuna
Fondatrice
avatar

Nombre de messages : 1427
Age : 30
alignement : bon
Date d'inscription : 13/04/2008

MessageSujet: Re: Le marché est un sacré danger (libre)   Sam 6 Mar - 14:44

Yuna laissait le frère et la soeur discuter entre eux de leurs affaire. cela l'intéressait peu, jusqu'à ce que Marc décide de les laisser discuter de mode et autre "niaiserie de fille "

"dis bonjour a cécilia-chan de ma part"

ce fut tout ce qu'elle répondit. elle reporta ensuite son attention sur son amie d'enfance, qui lui disait qu'elle n'avais pas changer malgré les années et qu'elle était toujours aussi jolie


"jolie je ne sais pas... je n'y fais plus vraiment attention a vrais dire. enfin, j'aime me faire bele dans certaone occasions, mais la plupart du temps je n'aime pas vraiment me faire remarquer et le naturel pur et dur me conviens parfaitement"

lorsqu'elle s moqua plus ou moins de Marc qui avait d'après elle "trouver son maitre" Yuna ne pu s'empêcher de contredire quelque peu son amie d'enfance


"je suis désolé mirage, mais détrompe toi a ce sujet... je ne porte pas marc dans mon coeur, loin de la, je dois même dire que j'ai envie de lui refiler une paire de claque chaque fois que je le vois. mais je connais bien sa fiancée et crois moi ou non, je les ait vu ensemble et ils s'aiment passionnément malgré tout ce qui peut les séparer dans leurs manière d'être et de penser"

défendait-elle marc ? non... elle avait juste a ce moment précis ressentit l'envie de rappeler la réalité des choses. Marc confirma ses dires par la suite, il semblait vexé par les paroles de Mirage, ce qui confirmait les pensées de Yuna. mai marc, qui aujourd'hui avait décider de changer d'humeur comme de chemise se retourna et enlaça sa soeur. Yuna les laissa faire puis écouta la suite du discoure de marc, ignorant sa remarque concernant les technique que sa soeur lui avait inspirer et resta a l'écart de la conversation jusqu'à ce que marc parle de sa peur des enfants. c'est d'un air calme et détaché que Yuna donna son avis sur la question

"je me fiche bien du pourquoi du comment marc... sache juste que c'est en quelque sorte la chance de ta vie. en effet, c'est en affrontant ses peurs que l'on arrive le mieux a s'en débarrasser. pense y lorsque cet enfant sera la"
Revenir en haut Aller en bas
http://dragon-ball-adventur.forums-actifs.com
Mirage
Mage
avatar

Nombre de messages : 23
Age : 24
alignement : Fais pas chier, c'est tout ce que je te demande >.>
Date d'inscription : 26/01/2010

MessageSujet: Re: Le marché est un sacré danger (libre)   Sam 6 Mar - 23:38

Le frangin avait un peu mal digere le fait que je lui manque de respect et que je le rabaisse de cette maniere. Comme quoi le cloue au sol etait efficace de temps a autre. Par contre je ne vous dis pas, ses menaces volaient de plus belle. Inutile de dire que j'allais retorquer.

Et tu vas faire quoi ? Me clouer sur une croix comme tu l'as fais avec ma meilleure amie ? Laisse-moi te dire que t'as bien de la chance que je suis de bonne humeur aujourd'hui car je t'aurais fait bouffer ta langue mon grand.

Apres lui avoir dit ce que je pensais de lui, je me retourna vers Yuna pour reprendre la discussion a propos de son physique. C'etait une fille simple qui se fichait pas mal de se vanter et c'est ce que j'aimais chez elle, elle etait differente des autres bourgeoises du coin. Le dialogue fut de courte duree lorsque Marcounet reprenna la parole pour m'accuser de l'avoir delaisse etant petit.

Qu'est-ce que tu me chantes la ? C'est toi qui a decide de rester avec les parents pour suivre leur stupide cours de magie machiavelique. Et pour ce qui est de ta copine, je suis heureux pour vous si tout va bien. Bien que je dois la plaindre.

Par la suite, il me remercia car il semblait content d'avoir pu heriter d'une grande mechancete grace a moi. J'etais un peu genee car c'est vrai que j'etais souvent caracteriel. Mais les parents etaient encore plus fautifs que moi. Il me serra dans ses bras et moi j'etais la a soupirer.

C'est bon lache-moi, j'ai rien fait d'extraordinaire. Si j'dois venir a ton mariage, c'est uniquement pour dire a ta copine qu'elle s'est trompe de mec.

Je me suis mis a sourire en disant cela et le regarda d'un air sarcastique.
Revenir en haut Aller en bas
Marc
Mage
avatar

Nombre de messages : 184
Age : 28
Localisation : Dans les ténèbres
Humeur : Toujours d'humeur à torturer mentalement ou phiysiquement quelqu'un
alignement : Mauvais
Date d'inscription : 13/01/2009

MessageSujet: Re: Le marché est un sacré danger (libre)   Dim 7 Mar - 0:17

"La bave du crapaud n'atteind pas la blanche colombe ma grande"

Dit-il à sa soeur d'un air plutôt pensif. Il regarda sa rivale avec un regard profond et à vrai dire, il avait l'air plutôt perturbé après que Yuna lui ait dit un conseil. A vrai dire, il ne savait pas si elle avait voulu l'aider ou le déstabiliser encore plus, il ne savait donc pas quoi penser de cette petite phrase qui en une minute venait de casser tout son trip.

"On voit bien que tu t'y connais bien en gosse toi... soit, j'ai compris où tu voulais en venir. Cette fois-ci, je vous laisse mesdames"

Il regarda sa soeur, puis il mit ses deux mains dans les deux poches de son pantalon et il commença à partir gentiment. Ne se pressant pas, mais marchant tout de même d'un bon pas, Marc arriva rapidement à la place du marché. Au début, il fit une grande grimace de dégoût, puis il enleva les mains de ses poches et prenant son courage à deux mains, Marc s'avança jusqu'à arriver vers les stands.

- Venez achêter mes légumes fraits ! Un légume frait et vous serez en forme pour la journée !

Marc fit un bond en entendant un des marchands venter ses légumes. Comme il n'avait pas besoin de remplir son garde-manger à cause des servantes qui le faisait pour lui, Marc passa tout droit. Il tendit l'oreille pour mieux écouter les promotions des vendeurs. Tout d'un coup, il entendit une pub qui l'attira sans hésistations jusqu'au stand voulu. Devant, il y trouva pleins de bijoux, mais seul deux attirèrent son regard.

L'un était une jolie épingle à cheveux de couleur bleu. Dessus, il y avait trois petites perles bleus outre-mer. L'autre bijou était une chaîne en or. Au bout de la chaine, il y avait un joli coeur qui était accroché. Le mage les prit tout les deux dans ses mains et commença à faire des négociations avec le vendeur.


"Bonjours, je voudrais vous achêter ces deux objets, mais le prix est beaucoup trop élevé pour ce qu'ils vallent, est-il possible de descendre les prix ?"

Le marchand eut des yeux ronds comme des soucoupes à cause de la surprise qu'il venait d'avoir. C'était la première fois qu'on essayait de faire de la négociation et au lieu d'accepter, il ria au nez du mage qui faillit l'étranger sur place s'il n'avait pas réussi à garder son sang-froid. Marc soupira, puis il paya et s'en alla. Pour être sur que ça irait bien à Cécilia, il plaça la barrette dans ses cheveux, ce qui fit encore rire le marchand.

"Bah quoi ? Je ne vois pas pourquoi vous riez, je suis très sexy avec cette barrette dans ma magnifique chevelure. Oh je me sens belle aujourd'hui, je sens que mon prochain achat sera un miroire pour admirer ma beauté légendaire"

Dit-il en prenant une voix de fille. Le vendeur le croyant fou, lui fit un petit sourire gêné, puis il retourna à ses occupations. Comme il n'avait pas fini de parler à sa soeur, il refit le tour du marché, mais en sens inverse en espèrant que les filles n'avaient pas changé de place entre-temps.
Revenir en haut Aller en bas
Yuna
Fondatrice
avatar

Nombre de messages : 1427
Age : 30
alignement : bon
Date d'inscription : 13/04/2008

MessageSujet: Re: Le marché est un sacré danger (libre)   Jeu 11 Mar - 20:12

Yuna ne prêta pas attention aux querelles entre frère et soeur, d'ailleurs, elle trouvait tout de m^meque sa meilleurs amie d'enfance se mêlait de chose qui ne la regardait pas. Certe, Marc était loin d'être le garçon idéal, mais cela le regardait lui ainsi que cécilia et personne d'autre. elle répondit tout de même a Marc

"je m'y connais peut être mieux que toi concernant les enfants et je suis sure que tu apprendra très vite a aimer ton futur descendant. de toute façon, je crois que Cécilia ne te laissera pas le choix"

Yuna regarda ensuite l'heure. le temps passait vite e elle avait encore la cuisine a faire pour le soir. elle se tourna alors vers marc et Mirage

"je dois vous laisser maintenant. l est tan que je rentre,j'ai des choses a faire. au revoir Mirage, quand a toi Marc, dis bonjour a Cécilia de ma part, même si t'as envie de me tuer, ce sera pour la prochaine fois"

sur ces mots, elle alla dans une ruelle a l'abri des regard et décolla en direction de son village, avant même que l'un des deux ne puisse la retenir

(hj: ce rp s'arrête ici pour moi, vous pouvez continuer )
Revenir en haut Aller en bas
http://dragon-ball-adventur.forums-actifs.com
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Le marché est un sacré danger (libre)   

Revenir en haut Aller en bas
 
Le marché est un sacré danger (libre)
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» La lumière fait place aux ténèbres, le danger nous guette. [PV Lee - Libre]
» Petite balade au marché [Libre]
» Obama en chute libre ...
» Un sous-vêtement dans l'arbre [Libre]
» Le palais Sans-souci en Danger

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Univers-Adventure :: rpg :: Archives-
Sauter vers: